fbpx

VK-X Status

CATEGORIES

SELECTIONNEZ VOTRE LANGUE

Retour au site aëdle
COPYRIGHT©2015 AEDLE TOUS DROITS RÉSÉRVÉS

Le journal
Date estimée des premiers envois du VK-X: 26 Décembre 2018

Sur-mesure: les couleurs d’aluminium sélectionnées

Découvrez les couleurs disponibles pour l’aluminium

 

Bonjour à tous,

Pour faire suite à la possibilité de choisir le cuir de son VK-X, voici la possiblité de choisir la couleur de son aluminium !

Nous avons choisi 6 couleurs d’anodisation différentes en fonction des cuirs qui ont déjà été choisis.

 

1) Les 6 couleurs choisies pour l’option sur-mesure

 

Notre aluminium signature Classic Gray (utilisé pour le VK-1, le VK-2 et l’ODS-1) sera disponible ainsi que deux variantes sur des tons neutres également, pouvant se marier avec l’ensemble des cuirs proposés : un Dark Gray,  gris très profond, et le Black, notamment pour les amateurs du VK-1 Carbon que nous avons produit il y a quelques années, entièrement noir.

Nous avons également choisi de présenter 3 nouvelles couleurs plus originales. Il s’agit d’un Champagne lumineux et d’un Rose Gold discret, deux alternatives colorées au Classic Gray, et enfin un Dark Bronze, le coup de coeur de toute l’équipe.

 

 

2) Comment choisir ses matières pour un VK-X sur-mesure ?

 

Choisir les couleurs et matières de son VK-X pour l’option sur-mesure ne peut être fait sans pouvoir apprécier physiquement ces dernières. En effet, les casques sur mesure, contrairement aux casques de série, ne seront pas photographiés à l’avance car cela nécessiterait de réaliser 36 casques différents. Pour cette raison, nous avons prévu d’envoyer un nuancier aux clients choisissant cette option, qui permettra de découvrir réellement les matières et leurs couleurs, et de pouvoir faire son choix de façon avertie !


Nuancier du service VK-X sur-mesure

 

3) Pour aller plus loin

 

J’ai également écrit un article qui décrit comment nous travaillons l’aluminium de nos cups et comment nous le colorons. En effet, l’aluminium est un métal gris très clair et malléable, qui nécesssite une anodisation pour pouvoir prendre forme. C’est un peu technique, mais n’hésitez pas à y faire un tour : si vous avez des questions, j’y répondrai avec plaisir : http://journal.aedle.net/fr/2018/05/22/laluminium-du-vk-x/

 

Paul

L’aluminium du VK-X

L’aluminium et son anodisation

 

Bonjour à tous !

 

1) Option sur mesure retenue numéro 2 : l’anodisation de l’aluminium 

 

Ici Paul, et je reviens comme prévu pour le deuxième article de la série consacrée à notre service de personnalisation. Nous nous étions premièrement penchés sur le travail de notre cuir, son histoire et sa provenance. Aujourd’hui, nous ferons le point sur l’aluminium et notamment sur son anodisation, qui permet notamment d’en changer l’aspect et la couleur.

Je rappelle les résultats du sondage à propos des options de personnalisation :

 

Lien sondage : http://journal.aedle.net/fr/2018/04/25/sondage-sur-mesure/

 

2) L’anodisation de l’aluminum et de ses alliages

 

Deuxième pièce maîtresse de nos casques, la surface de nos « cups » en aluminium résulte d’un processus que l’on appelle anodisation ou oxydation anodique. L’aluminium est un métal léger, malléable et qui résiste bien à la corrosion. Cependant, à son état brut, il est mou et comporte des impuretés. L’anodisation confère à la pièce concernée une protection contre l’usure et la corrosion due à l’oxydation en procédant à cette dernière dans un environnement contrôlé (l’aluminium s’oxyde spontanément au contact de l’air). La couche d’oxyde qui recouvre l’aluminium s’appelle l’alumine ; c’est un corps en revanche très dur, uniforme, transparent et isolant : en contrôlant la formation de l’alumine, on peut donc contrôler l’aspect de la surface de la cup et sa solidité.

Pour anodiser de l’aluminium, on procède de la même manière que pour l’électrolyse de l’eau (phénomène provoqué par le passage d’un courant électrique dans l’eau ; cf schéma ci-dessous). Il y a cependant quelques différences : la pièce à traiter constitue l’anode (potentiel électrique négatif du circuit, le – en jaune) et on utilise une solution ionique (d’acide sulfurique la plupart du temps), l’eau pure n’étant pas conductrice. Du fait du courant électrique, les molécules d’eau sont décomposées en hydrogène et en oxygène ; la surface de la pièce à traiter est donc directement exposée à l’oxygène formé par la décomposition de l’eau, entrainant la formation de l’alumine.

 

 

Le traitement électrolytique permet de produire une couche d’alumine beaucoup plus épaisse que lors du processus d’oxydation naturelle. La structure de l’aluminium est poreuse et permet à l’electrolyte de conduire le courant jusqu’au métal. Une fois l’anodisation effectuée (1), on passe à l’étape de la coloration (2) et enfin à celle du colmatage des pores (3) présents dans l’alumine afin d’en renforcer la résistance. Cette dernière étape se fait dans de l’eau bouillante ou de la vapeur de manière générale mais peut également se faire à froid.

3) L’aluminium aëdle

 

Afin d’obtenir un rendu parfait, nous avons choisi l’aluminium T-6063, faiblement allié au magnésium et à la silice, très utilisé en aviation et en architecture. Il convient parfaitement pour l’usinage de formes complexes et sa surface propre et lisse est particulièrement adaptée à l’anodisation. Pour parvenir au résultat escompté en ce qui concerne nos « cups », il nous est nécessaire de procéder à un usinage de l’aluminium dans la masse, pièce par pièce :

 


 

 

4) Choix des couleurs pour le VK-X

 

Je vous invite à consulter cet autre article, dédié au choix de couleurs d’aluminium que nous avons fait pour le service de personnalisation du VK-X.

http://journal.aedle.net/fr/2018/05/23/sur-mesure-les-couleurs-daluminium-selectionnees/

 

Cet article était un peu technique, aussi n’hésitez pas à commenter ou à poser des questions ! Nous y répondrons avec plaisir.

Paul